Ça Pétille : La brigade des cauchemars

Bienvenue dans Ça Pétille ! La chronique BD de Méga FM ! 

La brigade des cauchemars est la série jeunesse addictive qui cartonne auprès des plus de 10 ans. Réalisé par un tandem expérimenté et talentueux, elle associe le récit frissonnant de Franck Thilliez à la prestation très burtonienne de Yomgui Dumont.

Les éditions Jungle qui sont à l’initiative de ce projet ont eu la bonne idée pour leur nouvelle collection dédiée à l’angoisse de solliciter l’un des maîtres du thriller, créateur entre autres des best-sellers Angor ou Pandemia. Après un coup de cœur du dessinateur pour un synopsis de l’écrivain qu’il ne connaissait pas et quelques essais, le binôme s’est rapidement mis en action. Ils ont appris à se connaître, se font confiance établissant peu à peu une collaboration de plus en plus étroite et un travail conjoint d’adaptation au médium.

Le second volet de la série vient de sortir. Intitulé Nicolas, il nous immerge un peu plus dans une intrigue où se confondent astucieusement aventure, technologie et fantastique.

Dans chaque épisode, de jeunes héros cherchent la solution pour mettre fin à un trouble obsédant. Par le biais d’une machine imaginée par le professeur Angus et dont on découvre progressivement le fonctionnement, ils pénètrent l’inconscient pour traquer « l’origine du mal » et délivrer des patients de leurs terribles rêves.

Dans ce deuxième opus, Sarah intègre la brigade aux côtés de Tristan et Estéban et elle se révèle d’abord maladroite puis très performante. Après avoir reçu les instructions, le trio s’engage dans la tête de Nicolas, ils se retrouvent près de Tchernobyl à Prypiat où se déroulent des faits inquiétants. Un imprévu va bousculer l’expérience la transformant en une course contre la montre captivante.

Franck Thilliez met à profit son savoir-faire pour attiser la curiosité des lecteurs. Il nous propose de suivre des personnages denses et attachants dans une histoire remplie de rebondissements et de suspense. Elle s’achève comme toujours par une révélation qui relance judicieusement la saga.

Coté dessin, Yomgui Dumont réalise une prestation convaincante avec laquelle il partage ses influences graphiques et cinématographiques. Il anime habilement des décors proches du dessin animé et des acteurs très expressifs. Son découpage est inspiré et le rendu de son traitement informatique est séduisant et parfaitement mis en valeur par la coloriste Drac.

Récemment auréolé par le prix jeune public du festival Normandiebulle, la brigade des cauchemars rencontre un succès logique et mérité et compte déjà de nombreux adeptes charmés par son format très télévisuel et sa conception soignée.


 

Écoutez la Chronique :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

A propos

  • Mentions légales
    Méga FM, L'Esprit Pop/Rock !
    Nos fréquences : 96.5 Loiret // 88.8 Loir et Cher & Loiret 

Contact

7 Impasse Maupin
Châteauneuf sur Loire, 45110
France
02 18 88 50 90
Fax: 02 18 88 50 91
www.megafm.fr