Ça Pétille : Violette Morris

Bienvenue dans Ça Pétille ! La chronique BD de Méga FM ! 

Démêler le vrai du faux, tordre le coup à une légende sans doute usurpée et injuste, c’est l’immense défi relevé par le trio Kris, Bertrand Galic et Javi Rey assisté de l’historienne Marie-Jo Bonnet.

Avec cette prometteuse tétralogie éditée par Futuropolis et intitulée Violette Morris à abattre par tous moyens, le grand boum 2018 retrouve son co-scénariste préféré pour nous plonger dans une passionnante investigation.

Le premier volet est réussi et percutant. Il nous permet de découvrir Violette Morris, une sportive hors normes caractérisée par son physique masculin, ses mœurs libertaires assumées, sa modernité et son fort tempérament.

Vétérane de la Grande Guerre, décorée pour son courage, cette fille de militaire s’était engagée en 14 comme estafette puis ambulancière. L’ athlète polyvalente s’est ensuite illustrée dans de nombreuses disciplines, l’athlétisme d’abord avec le javelot, le lancer du disque, du poids et du marteau, les compétitions automobiles, la boxe mais aussi le vélo. Elle s’est également distinguée dans le football et le Water-polo.

Elle possédait un palmarès impressionnant qui fait d’elle encore aujourd’hui l’une des plus grandes championnes de tous les temps.

Cette extraordinaire touche à tout avait la capacité d’affronter les hommes sur leur terrain. Elle cherchait à accéder par le sport à une émancipation plus forte incarnant une figure féminine et féministe emblématique de l’entre deux guerres avant de tomber injustement dans l’oubli puis d’être la victime d’une réputation sulfureuse.

Les scénaristes nous proposent un captivant récit adoptant un point de vue pertinent et bien choisi imaginant une enquête menée par une ancienne avocate rayée du barreau ayant connu « la Morris ».

La situation de départ est inspirée et bien pensée, les auteurs font le choix de commencer par la découverte de son corps. Elle est inhumée aux côtés d’un couple de collaborateurs, de leur gendre et de leurs deux enfants âgés respectivement de 13 et 14 ans avec lesquels elle partageait le même véhicule.

Ils furent assassinés le 26 avril 1944 sur une route normande par la résistance en l’occurrence le maquis Surcouf. Ce meurtre cristallise beaucoup d’interrogations et est à la base d’une légende noire sur notre héroïne que l’on accuse d’intelligence avec l’ennemi mais aussi d’actes ignobles. C’est cette rumeur que les auteurs questionnent. Qu’en est-il vraiment ?

C’est à cette question que la série entend répondre en apportant un éclairage nourri sur un personnage fascinant qui ne passait pas inaperçu et qui pourrait être la victime de nombreuses calomnies. Animés par un évident souci de vérité, les auteurs utilisent les travaux de Marie Jo Bonnet, spécialiste de l’histoire des femmes à l’origine d’ un ouvrage remarqué sur le sujet . Elle apporte à l’entreprise une indiscutable caution.

Javi Rey offre un dessin réaliste, lisible et élégant. Il illustre cette thématique délicate avec beaucoup de légèreté.

Après un maillot pour l’Algérie, le trio remet le couvert avec une série qui associe le sport et l’histoire, des passions qui les animent et qu’ils traitent avec efficacité. Ce premier tome nous hameçonne efficacement en posant le cadre d’une intéressante réflexion.

Violette Morris à abattre par tous moyens a tous les atouts d’un séduisant polar, il nous démontre aussi judicieusement que la résistance comme la collaboration ont été l’objet de nombreux mythes qu’il faut aujourd’hui prendre avec recul et discernement. Ses auteurs nous invitent à faire preuve d’esprit critique, une qualité indispensable mise quotidiennement à très rude épreuve tout en nous faisant passer un excellent moment.



 Ecoutez la Chronique :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

A propos

  • Mentions légales
    Méga FM, L'Esprit Pop/Rock !
    Nos fréquences : 96.5 Loiret // 88.8 Loir et Cher & Loiret 

Contact

7 Impasse Maupin
Châteauneuf sur Loire, 45110
France
02 18 88 50 90
Fax: 02 18 88 50 91
www.megafm.fr