Ça Pétille : Paris 2119

PARIS 2119 est un divertissement glaçant édité par Rue de Sèvres, une dystopie dérangeante et captivante exécutée avec beaucoup de talent.

Ses auteurs, Zep et Dominique Bertail parviennent à nous embarquer avec une proposition cohérente sur ce que sera notre avenir. Ils captent avec intelligence les craintes de leurs contemporains à un moment où les questions d’éthique sont bousculées par les avancées scientifiques .

Tristan Keys et Kloé sont un couple glamour, mixte et élégant. Dans ce récit, on accompagne le quadragénaire nostalgique à l’allure Pattinsonienne. Il a du mal à basculer dans le cauchemar d’Orwell. Il reste attaché a l’ancienne manière de vivre et persiste à prendre le métro. Sa sublime amie, Kloé ne se pose pas ce genre de question, elle profite pleinement des progrès technologiques.

Un jour, Tristan se promène dans la capitale française et découvre ce qu’il n’aurait pas dû. A partir de ce moment, tout s’emballe, la fiction dérape dans quelque chose d’atroce.

Avec ce scénario sombre et ingénieux, l’artiste suisse transpose ses héroïnes dans une époque assez proche où les gens ne sortent plus, ont un recours quotidien au virtuel et se déplacent en se téléportant dans des cabines individuelles. Avec ce one shot, il prouve une fois de plus qu’il n’est pas qu’un dessinateur génial, il a imaginé un récit de genre peu réjouissant, bourré de suspense, futuriste avec lequel il joue avec nos peurs.

Il plonge la ville lumière dans l’ obscurité. Les hologrammes et les drones envahissent l’espace et il pleut tout le temps. Il existe désormais un Paris divisé avec d’un côté des parties abandonnées et de l’autre un Paris muséal aseptisé.

Dominique Bertail qui avait déjà collaboré avec Zep pour Infinity 8, une saga SF en 8 volumes a été rapidement choisi pour illustrer cet opus.

Nostalgique de Paris ou il résida jadis, il était fortement animé par l’envie d’en faire une sorte de caricature. Après de nombreux repérages il a complètement laissé ressortir ses influences Métal hurlant réalisant des clins d’œil conscients ou non au garage hermétique du regretté Moebius notamment mais aussi à Mézières, Christin et Bilal.

Il est parvenu à créer une esthétique globale homogène réalisant un hommage aux années 80 qui comprend de nombreuses références à l’art contemporain.

Pour créer cette ambiance hypnotique, un peu à la Joy Division et ce rendu singulier, l’artiste a travaillé à la plume, à l’encre de Chine puis à l’aquarelle bleutée et le résultat est époustouflant.

PARIS 2119 est avant tout l’histoire d’un couple en danger, des personnages superbes et convaincants comme on en fait rarement aujourd’hui en Bande dessinée.

Ses créateurs sont parvenus à donner forme à des intuitions qui planent et ils le font d’une bien belle manière. L’album est un petit bijou et sa version collector un pur régal.

 Ecoutez la Chronique :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

A propos

  • Mentions légales
    Méga FM, L'Esprit Pop/Rock !
    Nos fréquences : 96.5 Loiret // 88.8 Loir et Cher & Loiret 

Contact

7 Impasse Maupin
Châteauneuf sur Loire, 45110
France
02 18 88 50 90
Fax: 02 18 88 50 91
www.megafm.fr