Ça Pétille : Le Loup

 

 Après le génial et incontournable Aile froide-Altitude 3954, Jean-Marc Rochette nous propose une fable écologiste accessible et sublime Le loup, un one shot romanesque et surtout une magnifique invitation à découvrir le massif des Écrins, un lieu que l’auteur connaît comme sa poche.


Édité par Casterman, l’album s’empare d’un sujet sensible et polémique.
Gaspard est un berger rustique dont les bêtes ont subi l’assaut meurtrier du loup. Il sera dès lors animé par un désir de vengeance qui sera à l’origine d’ un duel acharné et prenant. L’histoire a été imaginée après une rencontre avec un voisin dont le troupeau avait subi l’attaque terrible du carnivore, une confrontation entre l’homme et l’animal comme il s’en déroule de plus en plus. Depuis le retour du canidé, bien des choses ont changé dans les pâturages, le travail des bergers auparavant favorisé par l’absence de prédateurs s’est compliqué. La situation dans les Alpes est clivante et même assez explosive.
Après avoir imaginé la fin et s’être assuré qu’elle n’était pas impossible auprès d’un expert reconnu, Jean-Marc Rochette s’est immédiatement lancé dans la réalisation, un exercice rapide, guidé par un enthousiasme magique. Story boardé en un mois, dessiné en 2 mois et demi, il a écrit un scénario solide avec ses tripes ce qui fait toute la différence . Il a glissé de nombreux clins d’œil à ses partenaires d’ascension et à des amis. Il s’est inspiré pour Gaspard d’un type célibataire et solitaire qui passe l’hiver seul dans ses montagnes. Il lui a donné son physique, s’amusant à éviter les plans sur son regard l’ affublant d’une casquette masquant ainsi une partie de son visage et ses émotions. Pour les images de l’animal, il a recherché sur le net des visuels pour le représenter aux différents stades de sa vie. Il a arrêté son choix sur un loup blanc avec son côté sacré et légendaire. Mais le personnage principal, c’est la montagne et son spectacle à la fois merveilleux et dangereux. C’est également une histoire symbolique qui comprend des rebondissements narratifs judicieux et dans laquelle l’auteur donne pas mal de clés.
L’artiste nous subjugue, nous transporte et nous en met littéralement plein les yeux. Ambassadeur d’une écologie radicale, il nous invite à la diplomatie, prônant la cohabitation s’imprégnant de ceux qui cherchent des solutions quitte à accepter des compromis.
Le bédéiste parvient à illustrer ce récit avec un dessin réaliste sublime. Il conserve son sens de l’épure et sa technique traditionnelle au pinceau et à l’encre ultra-efficace et facilement identifiable.
Isabelle Merlet s’est chargée de la colorisation numérique des planches. Elle offre un rendu adapté, fluide et séduisant. Ses couleurs mettent parfaitement en relief des illustrations qui nous immergent complètement.
Une fois encore, Jean Marc Rochette célèbre avec talent la nature et sa beauté incitant ses contemporains à pactiser avec elle et à se réinventer.
Le loup n’est pas un album ordinaire c’est un joyau, un cri du cœur, un ouvrage militant et captivant à découvrir absolument.

Ecoutez la Chronique :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

A propos

  • Mentions légales
    Méga FM, L'Esprit Pop/Rock !
    Nos fréquences : 96.5 Loiret // 88.8 Loir et Cher & Loiret 

Contact

7 Impasse Maupin
Châteauneuf sur Loire, 45110
France
02 18 88 50 90
Fax: 02 18 88 50 91
www.megafm.fr