Ça Pétille : Servir le peuple

 Servir le peuple est l’adaptation déroutante et lumineuse du roman de Ian Lianke.

Réalisé par Alex .W. Inker, plutôt destiné aux adultes, le roman graphique édité par Sarbacane est un magnifique objet dont la couverture laisse présager d’emblée d’un traitement sulfureux. Malgré sa couleur rouge éclatante, son étoile et ses dorures, c’est le drapé qui recouvre avec beaucoup de sensualité un corps de femme qui accapare immédiatement le regard.

L’auteur s’est inspiré de son voyage en Chine d’où il a rapporté une large documentation, des BDs mais aussi des affiches recouvertes de personnages aux joues rouges, des images aux encrages très peaufinés dont la qualité a impressionné le dessinateur. Mais c’est évidemment le roman conseillé par son éditeur qui l’a séduit et qui a suscité l’idée de concevoir ce one shot aux finitions très étudiées.

Il a rapidement décidé de transposer ce texte très politique en un ouvrage universel et contemporain. Il en résulte un opus brillant qui condamne en filigrane et avec subtilité les dérives d’un monde hypocrite dominé par les puissants et les grandes entreprises, un système qui sous couvert de beaux idéaux broie progressivement l’individu.

Le bédéiste renoue ici avec son thème de prédilection , celui de l’homme en marge, celui qui ne parvient pas à rentrer dans le cadre.

Petit Wu est un aspirant héros du peuple, un jeune paysan modèle qui fait tout pour monter les échelons. Parfaitement intégré mais bousculé par des besoins terriblement humains, il va être écrasé et connaître une impitoyable dégringolade.

Le jeune Lillois a fait le choix de rester le plus proche possible du texte. Il ne s’est pas censuré considérant que toutes les scènes servaient l’histoire et illustraient parfaitement les atteintes physiques et morales à l’intégrité du personnage.

Il a eu la bonne idée de substituer une autre fin au récit, moins artificielle que l’originale.

Côté dessin, il a adopté un parti pris graphique déstabilisant mais heureux conservant toujours un pied dans l’officiel et un autre dans l’officieux. Les planches qui ne contiennent que deux vignettes par page nous plongent immédiatement dans un monde totalement envahi par les décors de la propagande chinoise ce qui accentue l’impression d’une société mécanique et brutale. Les quatre teintes employées apportent un côté vintage du plus bel effet.

Servir le peuple est une critique fine, inventive et piquante. Pour sa troisième BD, Alex .W Inker délivre un message universel, intemporel oscillant magistralement tout au long de l’album entre l’officiel et l’officieux. Avec ce pastiche fort réussi et superbe, il confirme qu’il est un artiste talentueux à suivre de très très près.


Ecoutez la Chronique :

A propos

  • Mentions légales
    Méga FM, L'Esprit Pop/Rock !
    Nos fréquences : 96.5 Loiret // 88.8 Loir et Cher & Loiret 

Contact

7 Impasse Maupin
Châteauneuf sur Loire, 45110
France
02 18 88 50 90
Fax: 02 18 88 50 91
www.megafm.fr