Ca pétille: Le vieil homme et la mer

Bienvenue dans « ça pétille » l’émission de bande dessinée de Méga FM. Au menu  cette semaine une adaptation de la célèbre nouvelle d'Ernest Hemingway « le vieil homme et la mer ». Elle est signée par Thierry Murat. Il s'agit d'un roman graphique,  édité par la maison d'édition Futuropolis ce qui est déjà un gage de qualité.
« Le vieil homme et la mer » est un monument, un petit bijou littéraire qui valut à Ernest Hemmingway de recevoir le prix Pulitzer en 1953. C'est la toute dernière œuvre de fiction produite par cet écrivain de génie.
Quant à Thierry Murat c'est le dessinateur entre autre de la bd « Au vent mauvais » scénarisée par Rascal dont nous avons parlé il y a peu de temps sur notre antenne, il réalise ici avec cette adaptation « un rêve de gosse »et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il s'en tire très bien car elle reprend à merveille l'esprit du chef d’œuvre d'Hemingway.

L'histoire est la suivante : depuis 84 jours Santiago, un pêcheur Cubain ne rapporte plus rien de la pêche. Pour tous, la chance l'a abandonnée et les parents du gamin qui l'accompagnaient l'ont placé sur un autre bateau. plus chanceux. Pourtant, chaque matin et chaque soir, le gamin vient voir le vieil homme qu'il aime comme un grand père. Santiago luis parle de pêche de baseball et de l'Afrique.
Le matin du quatre vingt cinquième jour, le vieil homme part avant le lever du jour. Il veut partir loin au large avec l'idée d'y retrouver sa bonne fortune. Et après des heures d'attente, elle vient à lui. Un espadon gigantesque puissant et malin. C'est le début pour l'un et l'autre d'une lutte intense qui durera trois jours et trois nuits.
Pour cette adaptation, Thierry Murat a fait le choix de nous narrer cette histoire telle que Santiago l'a racontée au gamin ; elle est donc
contée à travers les yeux de l'enfant et on rentre dans les pensées du vieil homme dès qu'il est seul dans sa barque.
Il nous livre 120 planches de toute beauté.Chacune est formée d'une à trois grandes cases dans lesquelles le décor se suffit de quelques traits.La mise en page est extrêmement sobre. On appréciera particulièrement l'élégance brute de la simplicité. Le choix des mots comme le dessin vont à l'essentiel lui conférant à la fois un côté efficace et serein. Il n'y a pas de bulles, les dialogues comme la voix off sont posés sur les pages comme un texte tapé à la machine à écrire :
Les couleurs sont très simples aussi, couleur terre pour les scènes sur la terre ferme et la peau du vieil homme, bleu pour la mer, beige pour le bois et la barque, une lumière orangée et des scènes nocturnes de toute beauté,
L' esthétique sobre permet de focaliser sur les textes et la voix off de ce vieux pêcheur plein de dignité. Avec un dessin vibrant, Thierry Murat parvient à sublimer le texte de l'écrivain, ses choix minimalistes étonnent  au premier abord mais ils se révèlent particulièrement puissants et chargés en émotion.
Vous pouvez me croire cette bande dessinée est lumineuse, elle donne envie de lire ou relire l’œuvre originale ; L'auteur a donc réussi son pari  Je vous recommande particulièrement cette bd qui est en plus un très bel objet .

Bonne lecture.

Écoutez la Chronique :

Détail :

A propos

  • Mentions légales
    Méga FM, L'Esprit Pop/Rock !
    Nos fréquences : 96.5 Loiret // 88.8 Loir et Cher & Loiret 

Contact

7 Impasse Maupin
Châteauneuf sur Loire, 45110
France
02 18 88 50 90
Fax: 02 18 88 50 91
www.megafm.fr