Ca pétille : Irmina

Bienvenue dans ça pétille, la chronique BD de Méga FM. À l'honneur aujourd'hui un très joli roman graphique intitulé Irmina. Il est signé Barbara Yelin.
C'est un ouvrage édité par les éditions Actes Sud l'an 2. Il  vient d'être auréolé par le prix Artémisia 2015 de la BD féminine : une récompense méritée qui consacre une BD hors norme.
Dans Irmina, l'auteure et dessinatrice Barbara Yelin exhume les lettres de sa grand mère pour mieux exposer la destinée d'une femme allemande  des années 30 aux années 1980.  En filigrane, une histoire d'amour impossible et le poids de l'Allemagne nazie et de son héritage.

Irmina, en 1934 est une jeune fille allemande qui décide de quitter son pays pour venir faire des études de dactylo en Grande bretagne. Combative, entêtée et originale, elle est alors une intrépide demoiselle qui au moment de l’ascension d'Hitler au pouvoir décide de partir pour être maître de son destin. Elle ne veut pas de la vie rangée qui l'attendrait en Allemagne. En quête d'une réussite professionnelle, elle veut un statut social.
Lors d'une soirée anglaise, elle rencontre un étudiant de la Barbade Howard, un jeune homme noir, brillant  qui bouleversera Irmina. Au fil des mois, les deux étrangers deviendront de plus en plus intimes. Les aléas de leurs vies respectives finiront par les séparer, la jeune femme sera alors contrainte faute d'argent et de logement de regagner l'Allemagne nazie avec l'espoir de pouvoir revenir en Angleterre le plus rapidement possible.
Mais dans une Europe tourmentée par la guerre, les lettres des amants n'arriveront plus à destination et la vie les éloignera l'un de l'autre.
Irmina finira par épouser un nazi convaincu engagé dans les SS oubliant ainsi toute son ouverture d'esprit Elle prendra alors le contre pied complet avec cette jeune femme anglophile et tolérante qu'elle était. Au profit d'une ascension sociale rapide, elle deviendra même comme beaucoup de civils allemands  complice d'un régime nazi criminel et fasciste.
Dans une troisième partie qui se déroule à la Barbade, Irmina est invitée par Howard à le retrouver dans son pays . La guerre est alors terminée depuis longtemps et il est alors devenu un homme politique influent ravi d'accueillir celle qu'il aima jadis.
Irmina prend alors conscience que sa vie aurait pu être bien différente si elle avait su faire les bons choix.
Composé en trois étapes Irmina navigue entre fresque sentimentale et historique . La lecture de cet ouvrage ne laisse pas indifférent et interroge le lecteur et c'est là tout son intérêt car Barbara Yelin nous livre un drame prenant, une histoire vraie.
Son style raffiné et abrupt possède une vraie identité. Entre les décors qui n'apparaissent que lorsqu'ils sont indispensables et de surprenantes double pages, l'émotion des visages est toujours juste. Sur le plan narratif, l'auteur maîtrise constamment les interactions entre la grande histoire et les accidents de la vie qui secouent Irmina.
Côté dessin, il faut noter le crayonné hachuré à peine relevé de couleurs pastels, la dessinatrice joue avec les nuances de gris, comme pour marquer la nostalgie d'une vie ratée. Quelques touches de rouge viennent marquer l'abandon d'Irmina au régime mais les couleurs les plus vives sont pour la fin, lorsqu'elle entrevoit ce qu'elle aurait pu être si elle n'avait pas renoncé.
Bien plus  qu'une simple amourette entre un noir et une aryenne dans les années 30, Irmina parvient à dépasser tous les clichés pour interroger sur le sens que l'on donne à sa vie. Cette bd est une belle réussite et  je vous la conseille vivement.

Écoutez la Chronique :


Détail :

A propos

  • Mentions légales
    Méga FM, L'Esprit Pop/Rock !
    Nos fréquences : 96.5 Loiret // 88.8 Loir et Cher & Loiret 

Contact

7 Impasse Maupin
Châteauneuf sur Loire, 45110
France
02 18 88 50 90
Fax: 02 18 88 50 91
www.megafm.fr