Ça Pétille : Seul au monde

Quand Serge Fino s’empare d’une de plus grandes aventures humaines pour la décliner en BD, l’émotion et la magie des images sont au rendez-vous.

Seul au monde est l’adaptation du succès de l’autobiographie de Sébastien Destremau, le marin qui clôtura le Vendée Globe le 11 mars 2017 après 124 jours de navigation et des péripéties rocambolesques. Il fut accueilli aux Sables d’Olonnes par une foule de 10000 personnes rassemblées pour célébrer la performance.

Prévue en cinq volets, elle est éditée par Glénat et réalisée par un artiste qui accomplit après une longue carrière son premier projet seul aux commandes.
Les deux auteurs se sont entretenus pour la première fois sur un salon du livre il y a un peu plus de 2 ans, le bédéiste qui connaissait la réputation du navigateur a été séduit par ses souvenirs couchés sur papier dans lesquels il se raconte sans filtres, simplement. Il explique la genèse de son projet, sa maturation et les diverses étapes nécessaires pour s’aligner sur la fameuse course en solitaire. Il décrit ensuite sa traversée lors de laquelle il n’a rien lâché, une quête intérieure bien plus qu’une compétition.

Il faut dire que ce héros des temps modernes a un profil quelque peu atypique, un chemin de vie chaotique et une vocation tardive. Le journaliste spécialisé dans les sports de voile qui a peur du noir et de l’eau profonde a accepté de nombreux sacrifices pour se lancer dans ce challenge à la fois mythique et populaire.
Serge Fino a rapidement envisagé d’entreprendre ce travail. Il était en attente d’une histoire dans laquelle il pourrait mettre en valeur sa ville originelle : Toulon. L’occasion était trop belle d’autant que la construction du livre lui semblait idéale et la thématique appropriée. Il s’est alors empressé de constituer un dossier qui fut très vite accepté.

Dans ce premier opus intitulé Chanteloube, il nous présente son personnage principal de ses 10 ans jusqu’à son départ. Il alterne des scènes maritimes et des flashbacks qui mettent en avant des moments en famille et donnent les clés d’un homme conditionné pour l’exploit car très tôt animé par le besoin d’épater les gens. De leurs échanges, il a obtenu des anecdotes accrocheuses, des moments intimes éclairants qui subliment le récit originel. Seul aux commandes, il est parvenu à tirer profit de son expérience pour offrir une narration captivante qui séduira les néophytes comme les spécialistes. La reproduction des propos du skipper, sa caution technique mais aussi leur connaissance conjointe du Var et de ses environs sont des atouts qui participent au réalisme du récit.

A partir des nombreuses images du bateau TechnoFirst-faceOcean qu’il a photographié et filmé sous tous les angles, le dessinateur a livré des planches splendides qui feront le bonheur des lecteurs et des galeristes tant ses images se prêtent à la contemplation et à l’évasion.

Pour cette nouvelle série, il a procédé de manière traditionnelle, avec des crayonnés sur papier, un encrage au stylo bic qui favorise les nuances et une colorisation à l’aquarelle qui apporte un effet raffiné, brillant et optimise le ressenti. Pour la première fois, il a expérimenté la couleur directe et c’est une vive réussite.

Chanteloube est un premier volet lumineux et splendide, un concentré d’émotions, qui nous embarque complètement tout en nous permettant de passer un excellent moment.


Ecoutez la Chronique :

A propos

  • Mentions légales
    Méga FM, L'Esprit Pop/Rock !
    Nos fréquences : 96.5 Loiret // 88.8 Loir et Cher & Loiret 

Contact

7 Impasse Maupin
Châteauneuf sur Loire, 45110
France
02 18 88 50 90
Fax: 02 18 88 50 91
www.megafm.fr